Architecture

Croix d’occis en forêt d’Anlier

Il existe de nombreuses croix en forêt d’Anlier:la Croix Louis,la Croix Riquet,la croix Jean Thirion,la Croix de la Fille,la croix du Musicien,la Croix du Canard.Ces endroits où l’on a retrouvé des personnes mortes ou assassinées sont devenus des lieux-dits.L’histoire de ces drames se perd dans la nuit des temps.

En savoir plus
Le nouveau château d’Ansembourg à Assenois

Le nouveau château d’Ansembourg à Assenois

Le nouveau château d’Ansembourg niché au cœur de l’un des plus grands massifs de la forêt ardennaise est entourée d’un vaste parc boisé fessant office de cœur d’honneur à l’époque. Cette demeure privée fut construite à partir de 1914, elle est également dotée d’une chapelle. Ce château de style néo-classique est l’œuvre de Fernand van den Corput, ancien gouverneur du Luxembourg.

En savoir plus

L’église d’Assenois

L’église d’Assenois est un édifice de type néo-roman fabriqué de schiste et de grès datant de 1903. La pierre avec laquelle elle a été construite à l’extérieur provient de l’Ourthe et à l’intérieur de Mellier. Elle fut bâtie d’après les plans de l’architecte Cupper. Initialement l’église devait être construite sur le terrain ou se trouve actuellement le monument aux morts de guerres mais le conseil jugeât que le terrain offert par Monsieur Gillardin était mieux situé. En effet, celui-ci se trouvait plus au centre des sections de la paroisse que celui proposé par Monsieur le Comte Charles de Briey. Le 18 et 19 juillet 1911, monsieur Heylen, évêque de Namur, procéda à la bénédiction solennelle du cimetière premièrement et ensuite à celle de l’église. Le nouveau cimetière fut aménagé en 1909 et sa croix placée en 1911 lors de la bénédiction, l’ancien cimetière resta priorité de la commune et c’est également en 1911 que les défunts furent exhumés pour être transporter au nouveau cimetière. Un an après, la paroisse érigeât un calvaire, Monument composé d’une ou de trois croix (celles de Jésus et des deux larrons crucifiés avec lui), au vieux cimetière en souvenir de ses morts. Le presbytère, lui fut bâtit en 1896.

En savoir plus
Chapelle Sainte-Barbe

Chapelle Sainte-Barbe

Reconstruite en 1852 sur les bases d’une plus ancienne chapelle castrale, elle abrite un bel ensemble de pièces d’époques différentes dont une partie provient de l’ancienne chapelle : maître autel avec prédelle ; trône d’exposition, chandelier, peintures, statues et un aigle lutrin du XVIème siècle.

En savoir plus
Le moulin de Chêne

Le moulin de Chêne

La première trace dans les archives remonte à 1586 mais le moulin existait déjà depuis longtemps auparavant. A la fin du XVIIIème siècle, une scierie fut adjointe au moulin. Le moulin a arrêté ses activités en 1965.

En savoir plus
Le moulin de Quatre-Ponts

Le moulin de Quatre-Ponts

C’est en 1834 qu’un moulin et une huilerie sont construits aux « Quatre-Ponts ». La grande roue de bois était collée à l’arrière du bâtiment. L’axe central traversait le mur de la grande pièce du moulin qui donnait accès à l’extérieur et à l’habitation. Sur le pignon, une rampe permettait d’accéder à l’étage, de décharger facilement les sacs de grains et de les basculer dans les trémies. Le système était simple, pratique et ingénieux. Le moulin arrêta ses activités en 1955 et fut détruit quelques années plus tard.

En savoir plus